Paris, France - October 7, 2006 (6:26pm)   Il est l’dauphin d’la place Dauphine et la place Blanche a mauvaise mine. Les camions sont pleins de lait, les balayeurs sont pleins d’balais. Il est cinq heures, Paris s’éveille, Paris s’éveille. Les travestis vont se raser, les stripteaseuses sont rhabillées. Les traversins sont ecrasés, les amoureux sont fatigués. Il est cinq heures, Paris s’éveille, Paris s’éveille. Le café est dans les tasses, les cafés nettoient leurs places. Et sur le boulevard Montparnasse, la gare n’est plus qu’une carcasse. Il est cinq heures, Paris s’éveille, Paris s’éveille. La Tour Eiffel a froid aux pieds, l’Arc de Triomphe est ranimé. Et l’Obelisque est bien dressé entre la nuit et la journée. Il est cinq heures, Paris s’éveille, Paris s’éveille.Les banlieusards sont dans les gares à la Villette on tranche le lard. Paris by night, regagne les cars, les boulangers font des batards. Il est cinq heures, Paris s’éveille, Paris s’éveille. Les journaux sont imprimés, les ouvriers sont deprimés. Les gens se lèvent, ils sont brimés, c’est l’heure où je vais me coucher. Il est cinq heures, Paris se lève. Il est cinq heures, je n’ai pas sommeil.Here is a happy picture of of me with the Eiffel Tower right behind me. This photo was taken from the top of the Arc de Triomphe. (Nikon D50)
 

You are visitor 3,041,349